Installation nouvelles fenêtres : comment réussir son installation de double vitrage performant ?

0
123

L’hiver approche à grands pas et vous songez à mieux isoler votre logement ? Ou s’agit-il d’une mesure préventive mûrement réfléchie ? L’installation de fenêtres à double vitrage performant est certainement l’une des meilleures options disponibles. Outre des économies substantielles sur votre facture de chauffage, vous gagnerez également en confort thermique. Cependant, pour garantir une isolation optimale, il est primordial de bien choisir ses fenêtres et de les installer correctement. Découvrez 7 conseils avisés pour réussir votre projet d’installation de double vitrage performant.

Sommaire

Conseil n° 1 : Faites appel à un professionnel qualifié

Avant tout, ne vous lancez pas dans cette forme d’installation sans l’aide d’un professionnel qualifié. En effet, le positionnement et la fixation des fenêtres à double vitrage performant requièrent un vrai savoir-faire pour assurer une étanchéité parfaite et donc une isolation maximale. Même l’achat des nouvelles fenêtres requiert bien souvent l’aide d’un professionnel.

De fait, choisissez de préférence un artisan spécialisé dans la pose de fenêtres, idéalement certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce label est un gage de compétences, mais surtout de fiabilité vis-à-vis de l’artisan. Qu’il s’agisse donc d’une pose de fenêtres dans l’Oise ou partout ailleurs, n’hésitez pas à vous renseigner sur les références du professionnel, les formations qu’il a suivies, ou encore, à consulter d’éventuels avis en ligne.

Aussi, un professionnel saura également vous conseiller sur le choix des fenêtres en fonction de vos besoins, de la configuration de votre logement et de votre budget. Son expertise fera clairement toute la différence dans votre projet.

Conseil n° 2 : Optez pour des fenêtres certifiées à haut rendement énergétique

Bien entendu, pour garantir une isolation thermique performante, vos fenêtres elles-mêmes doivent présenter d’excellentes caractéristiques techniques. Pour réussir donc à remplacer de vieilles fenêtres par du double vitrage efficace, il est fortement recommandé de sélectionner des modèles certifiés NF CSTBAT avec un coefficient de transmission thermique Uw inférieur à 1,5. Plus ce coefficient sera bas, moins la fenêtre laissera passer de la chaleur de l’intérieur vers l’extérieur.

Regardez également le facteur solaire Sw desdites fenêtres. Il traduit leur capacité à capter l’énergie du soleil. Celui-ci doit idéalement être supérieur à 0,3, surtout pour les fenêtres exposées plein sud. Notez d’ailleurs que ces informations essentielles sont indiquées sur l’étiquette CE obligatoire. Votre installateur pourra également vous orienter sur le meilleur compromis en fonction de l’orientation de vos fenêtres.

Conseil n° 3 : Pensez à bien prendre les mesures au préalable

Avant toute commande de vos nouvelles fenêtres, il est indispensable de relever avec précision les dimensions des différentes baies, en largeur et hauteur. Et ce conseil sera d’autant plus important s’il s’agissait d’un remplacement de fenêtres.

La moindre erreur de mesure entraînerait un problème de taille et des travaux supplémentaires coûteux. Munissez-vous donc d’un mètre ruban et mesurez directement en 3 points : en haut, au milieu et en bas de l’ouverture. Notez bien les mesures maximales de la hauteur et de la largeur pour chacune des fenêtres de votre habitat. Si vous êtes accompagné d’un professionnel, il veillera à ajouter par la suite les jeux nécessaires (1 à 2 cm) lors de la fabrication sur mesure.

Conseil n° 4 : Préparez correctement le pourtour des ouvertures

Une fois vos nouvelles menuiseries livrées, l’artisan procèdera au démontage des anciennes fenêtres (si projet de remplacement) et à quelques travaux préparatoires indispensables.

Ainsi, il vérifiera l’état des appuis de fenêtre et rebouchera si besoin les trous et fissures avec du plâtre ou du ciment. L’idée est d’obtenir une surface parfaitement lisse pour un calfeutrage optimal par la suite. Il peut aussi renforcer le pourtour de la baie si les parois sont fragilisées et ne permettent pas une fixation solide des nouveaux dormants. Là encore, tout doit être parfaitement d’aplomb et d’équerre. N’oubliez pas que cette étape de préparation méticuleuse vous garantira un travail soigné.

Conseil n° 5 : Exigez une pose scrupuleuse dans les règles de l’art

Une fois le pourtour de la baie consolidé, le menuisier peut procéder à la pose proprement dite des nouvelles des fenêtres à double vitrage performant.

Là encore, seule une grande minutie garantit le résultat escompté. Les fenêtres doivent être parfaitement positionnées et fixées solidement dans l’embrasure avec des vis adaptées. On utilise généralement des vis auto-foreuses qui se fixent facilement sans pré-perçage. Aussi, l’étanchéité sera assurée par un mastic acrylique et un pare-pluie qui protège également l’isolation de la menuiserie.

Pour finir, des joints de brosse ou d’étanchéité sont positionnés tout autour de l’ouvrant pour isoler complètement du froid extérieur. N’hésitez pas à contrôler que toutes ces étapes ont été correctement menées !

Conseil n° 6 : Utilisez des matériaux de qualité pour la finition

Pour un résultat définitif harmonieux, il est important de choisir des matériaux de finition solides et esthétiques.

S’agissant de l’intérieur, des habillages en bois massif ou stratifié s’intégreront idéalement à votre décoration. Vous aurez le choix parmi :

  • différentes essences de bois ;
  • différentes finitions ;
  • et différents coloris.

Pour ce qui est de l’extérieur maintenant, vous devriez opter pour un revêtement en aluminium laqué, très résistant aux intempéries, en pose collée sur les profilés. Là aussi, une large gamme de teintes s’offre à vous pour coordonner la couleur de vos fenêtres à celle de votre façade par exemple.

Conseil n° 7 : Procédez aux vérifications nécessaires après la pose

Une fois toute l’étape de pose achevée, prenez le temps de vérifier attentivement le bon fonctionnement de vos nouvelles fenêtres, leur mobilité et leur étanchéité. Pour ce faire, ouvrez et fermez les ouvrants à de nombreuses reprises en positionnant le loquet. Vérifiez aussi la continuité d’isolation entre le vitrage et le dormant.

Par ailleurs, faites également un tour extérieur de la maison pour contrôler que les raccords avec la façade sont propres et homogènes. Enfin, en plein hiver, vous pourrez juger concrètement du gain d’isolation thermique par de simples relevés de température intérieure.

Et vous voilà enfin arrivé au terme de vos travaux. Si vous suivez scrupuleusement ces 7 recommandations, vous êtes assuré de réussir votre installation de fenêtres à double vitrage performant. Votre confort dans le logement s’en trouvera certainement totalement transformé !