Pourquoi et comment rénover ses installations électriques ?

0
561

Selon l’observatoire national de la sécurité électrique (ONSE), 85 % des installations de plus de 15 ans en France présentent au moins une anomalie électrique. D’après cette même source, environ 90 % des installations communes présentent ces mêmes anomalies.

Bien que ces problèmes n’aient pas de conséquences immédiates, ils peuvent, à terme, avoir des répercussions plus ou moins importantes. Quels sont les dangers liés à des installations électriques défectueuses ? Comment rénover les installations électriques d’une maison ? On vous dit tout.

Sommaire

Rénover les installations électriques pour prévenir les accidents

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les principaux risques liés à une installation électrique défaillante ne sont pas uniquement les baisses de tension ou les pannes ponctuelles. Les dangers sont nettement plus importants.

Par exemple, 30 % des incendies domestiques sont causés par une installation électrique défaillante. De même, selon l’ONSE, environ 30 à 40 personnes meurent chaque année des suites d’une électrocution.

Faites donc appel à un électricien à Merville ou dans ses environs si vous résidez dans la région pour éviter des surprises désagréables. Cela est d’autant plus important quand on sait que l’assurance ne couvre pas les accidents ou incendies domestiques liés aux installations électriques défaillantes.

Rénover pour faire des économies

En dehors des risques d’accident, la rénovation permet de faire d’importantes économies. Il faut dire que les installations électriques vieillottes sont particulièrement énergivores. Une refonte est donc une excellente façon de baisser la consommation.

De même, au-delà de la sécurité et des avantages économiques, la rénovation des installations électriques présente des avantages fonctionnels. Les installations qui précèdent l’année 1991 sont essentiellement réalisées avec des câbles fins et fragiles. Elles ne sont absolument pas adaptées aux nombreux appareils électroniques (Wifi, visiophones, portes de garage électrique, etc.) qu’abritent les maisons modernes.

C’est d’ailleurs pour cette raison que les baisses de tension et les brûlures sont aussi fréquentes. Pour alimenter convenablement les appareils électroniques modernes, il est indispensable de disposer d’une installation électrique qui répond à la norme NF C 15‑100. De quoi s’agit-il ?

La norme NF C 15‑100

Instaurée en 1969, cette norme est régulièrement mise à jour pour encadrer la conception, la réalisation et l’entretien des systèmes électriques basses tensions de France. À ce titre, elle fixe des règles claires sur la bonne façon de créer de tels systèmes.

Par exemple, elle exige que chaque pièce de la maison dispose d’au moins un équipement électrique et que tous les circuits soient équipés d’un disjoncteur. Elle exige également des actions telles que :

  • l’installation d’une prise de sol ;
  • l’installation d’une protection différentielle sur chaque départ de circuit ;
  • et la mise en place d’obligations spécifiques pour les pièces à risque (salle de bain, cuisine).

Enfin, la norme NF C 15‑100 est intransigeante sur l’installation d’un disjoncteur en mesure de mettre hors circuit le tableau électrique.

Aujourd’hui, force est de constater que cette norme n’est pas suivie partout. Cela est dû au fait qu’elle n’est obligatoire que pour les nouvelles constructions. Les anciens bâtiments ne sont pas obligés de la respecter.

C’est ce qui encourage de nombreux propriétaires à ne pas procéder à des rénovations. Pourtant, elles permettent de réduire les risques d’incendies ou d’électrocution et de faire de grosses économies.

Comment procéder à la rénovation des installations électriques ?

Vous avez décidé de rénover votre installation électrique ? Bonne initiative. Passez maintenant à la phase active du projet.

Il faut savoir qu’un projet de rénovation peut s’éteindre sur plusieurs jours. Il est donc possible de ne pas avoir d’électricité pendant cette période.

Même si vous êtes un as du bricolage avec un talent certain pour l’électricité, faites appel aux services d’un électricien à Merville si vous êtes en région Hauts-de-France. Autrement, trouvez le spécialiste le plus proche.

Le recours à un électricien est d’autant important que la rénovation nécessite généralement le démontage de l’ancienne installation. Comme toutes les installations ne se ressemblent pas, il peut y avoir des surprises. L’électricien dispose de la compétence nécessaire pour faire du bon travail sans danger.

Le diagnostic de l’installation

La première étape du projet de rénovation est le diagnostic. Il consiste à évaluer l’état exact de l’installation afin d’identifier les risques et les éléments à modifier. L’électricien pourra alors faire des propositions qui respecteront votre volonté et qui correspondront aux exigences de la norme NF C 15‑100.

La mise en place du plan d’installation

Le plan d’installation est la schématisation des différents travaux à réaliser. À cette étape, l’électricien définit précisément toutes les actions qu’il aura à réaliser. Il peut notamment réaliser le changement des fils électriques ou du changement des équipements (tels que le tableau et les protections).

Ce sera aussi le moment de déterminer les ajouts obligatoires à effectuer. Par exemple, il peut décider des endroits où installer des interrupteurs, des prises ou des disjoncteurs.

La rénovation proprement dite

Après le plan d’installation, il faut procéder à la rénovation proprement dite. Elle débute par le démantèlement de l’ancienne installation. Évidemment, il n’est pas forcément question d’enlever et de jeter tous les équipements. Il faudra se contenter d’enlever les pièces défaillantes et celles qui ne sont plus en mesure d’assurer la stabilité électrique.

Cette étape est l’une des plus difficiles. En effet, l’électricien devra se débattre entre les fils et les câbles électriques afin de ne pas couper les mauvais bouts. C’est d’ailleurs pour cette raison que le processus entier peut prendre plusieurs jours.

Après avoir retiré les vieux composants de l’installation électrique, il procèdera à l’installation des nouveaux. Il installe notamment des gaines, des fils électriques, des équipements à relier, des disjoncteurs à connecter ou des prises à installer.

Ici aussi, il faudra faire preuve de patience et de professionnalisme. Il faudra surtout suivre rigoureusement le plan de rénovation préalablement établi. Cela est d’autant plus important que les installations électriques sont complexes.

De mini court-circuit sur certains fils peuvent handicaper toute l’installation. Dans ce cas, il faudra reprendre tout le travail pour identifier la panne. À la fin des travaux, il sera peut-être nécessaire de faire appel aux services d’un maçon pour recouvrir les endroits qui auront été détruits.