Quand est-il recommandé de nettoyer sa toiture ?

0
67

L’état du toit reflète la santé de votre demeure. Afin d’éviter les fuites d’eau, les mousses et les dommages à la structure de la maison, vous devez effectuer un contrôle régulier de votre toit. Pour le maintenir en bon état le plus longtemps possible, l’entretien et le nettoyage réguliers sont essentiels.

A quelle période et à quelle fréquence réaliser ses travaux d’entretien ? Comment nettoyer son toit soi -même ? Découvrez tous nos conseils et astuces pour une toiture impeccable et durable.

Sommaire

Quelle est la meilleure période pour nettoyer sa toiture ?

La meilleure période pour nettoyer la toiture de son logement est pendant les saisons douces, particulièrement quand le temps est clément à savoir quand il ne fait ni trop chaud ni trop froid.

Atouts d’un nettoyage au printemps :

Le printemps est la période idéale pour réaliser ses travaux et utiliser un produit pour démoussage toiture. L’hiver est passé et a laissé des traces : mousses causées par l’humidité, tuiles abîmées dues au froid ou du gel, provoquées par le vent. Les dégâts sont apparents et doivent être traités rapidement.

Durant cette saison de l’année, la météo est plus clémente : températures agréables, climat ensoleillé.Vous pourrez accéder au toit et effectuer vos travaux en toute sécurité. La couverture est à la fois sèche et offre une bonne adhérence. De plus, le nettoyage et le démoussage ne peuvent pas être réalisés sous la pluie (l’eau aurait pour effet de diluer le produit) ou par temps trop froid (Cela ralentirait l’efficacité du produit). Enfin, avec le soleil, le toit sèche plus rapidement, l’entretien est donc effectué plus rapidement.

En tant qu’entreprise de couverture, chez l’Univers Toiture, nous vous proposons un service de nettoyage et démoussage toiture de haute qualité dans l’ensemble du département de l’Eure-et-Loir (28).

Avantages d’un nettoyage automnal : 

L’hiver représente la période la plus délicate pour une toiture : froid, neige, gel, vent, prolifération de mousses et de végétaux. Tous ces éléments affaiblissent la structure du toit et peuvent engendrer fuites et infiltrations. Un entretien pré-hivernal est une bonne solution pour préparer la couverture à faire face aux prochaines intempéries. Attendez que toutes les feuilles mortes soient tombées pour débarrasser le toit des branches et végétaux, vérifiez ensuite les joints et les tuiles ainsi que la bonne évacuation des gouttières. A l’aide de ce nettoyage, votre toiture sera prête avant l’arrivée des intempéries et votre maison sera bien protégée.

À quelle régularité devrait-on entretenir sa toiture ?

En général, peu importe votre type de toit ( ardoises, terre cuite, béton, fibro-ciment), il est recommandé de procéder à un nettoyage de la mousse sur toiture au minimum une fois par an. L’idéal est donc de réaliser un nettoyage approfondi après la saison hivernale.Selon l’exposition de la toiture (zone humide, arbres à proximité…) Il est parfois conseillé d’effectuer un autre nettoyage à l’automne. Ces nettoyages ne vous dispensent évidemment pas de monter régulièrement sur le toit avec une échelle pour inspecter l’étanchéité, les joints ou passer un coup de brosse pour réduire la prolifération des végétaux, ôter les nids… Plus la toiture est entretenue avec soin, plus sa durabilité sera assurée ! 

Nettoyage ou démoussage ?

Le nettoyage poursuit deux objectifs essentiels : démousser et décrasser la toiture.

  • Le démoussage :

Que le toit soit en ardoises ou en tuiles, la principale menace réside dans la prolifération de la mousse sur la toiture. L’accumulation des végétaux, champignons et lichens peut soulever la couverture et affaiblir le toit. Pour démousser la toiture, enlevez les gros amas de mousses et dépôts verts au moyen d’une brosse. Ensuite, utilisez un produit démoussant à l’aide d’un pulvérisateur. La solution antimousse possède des propriétés curatives : elle supprime la mousse, les lichens, les algues et les champignons. Ce produit présente également une action préventive : le principe actif du démoussant se réactive grâce à l’humidité naturelle de l’air et empêche la repousse des organismes végétaux indésirables.

  • Le décrassage :

La mousse ne constitue pas le seul fléau, d ‘autres dangers guettent également la toiture. La prolifération des feuilles mortes bouche les gouttières et entraîne des fuites. En débordant, l’eau provoque la saleté et délave la façade. Cela forme des traces noires sur la façade. La couverture peut aussi noircir sous l’effet de la pollution. Nettoyez et débarrassez le toit et la gouttière des éléments indésirables puis utilisez un nettoyant hyperactif, suivi d’un rinçage au nettoyeur basse pression. Cela vous permettra de retrouver l’aspect neuf de votre toit.

Nettoyer soi-même ou faire appel à un professionnel ?

L’heure des travaux d’entretien est arrivée et vous vous demandez si vous pouvez les effectuer vous-même ou si vous devez faire appel à un professionnel ? Sachez qu’il est possible de faire les deux. Le choix dépend du matériel mis à votre disposition, de l’accessibilité de votre toiture et de votre budget.

  • Nettoyer soi-même, ne prenez aucun risque :

Il est tout à fait possible de nettoyer soi-même son toit. Il faut néanmoins être bien équipé (échelle de toit, pulvérisateur, chaussures antidérapantes, harnais de sécurité, ligne de vie, nettoyeur) et respecter des directives simples de sécurité pour une application sans danger. Ne jamais être seul, ne pas monter sur la toiture lorsqu’elle est mouillée et ne pas réaliser ses travaux lorsqu’il y a beaucoup de vent.

  • Faire appel à un professionnel

Dans le cas où votre maison est difficile d’accès (plusieurs étages par exemple) ou si vous n’avez pas le matériel de protection requis, ou tout simplement si vous n’êtes pas adepte du bricolage, il est possible de faire réaliser les travaux de rénovation par un expert couvreur. 

Quelles sont les conditions météorologiques idéales pour nettoyer sa toiture ?


Pour nettoyer un toit en tuile ou en ardoise de façon efficace, il est nécessaire de respecter les recommandations d’utilisation du produit et les conditions météorologiques requises.

Voici nos conseils pour un nettoyage optimal :

Pas de nettoyage par temps pluvieux ou humide

Pour nettoyer et démousser votre toit de manière efficace, vérifiez bien les prévisions météorologiques. Pour ne pas gâcher tous vos efforts, assurez-vous d’avoir deux ou trois jours sans précipitations devant vous pour l’application. En cas d’intempéries, cela risquerait de diluer votre traitement. Évitez de nettoyer la toiture par temps humide et lorsqu’elle est glissante.

Evitez le nettoyage par temps venteux

N’appliquez pas le produit par temps venteux, cela pourrait vous déstabiliser et vous faire trébucher.

Appliquez le produit dans une plage de température comprise entre 10°C et 25°C.

Appliquez le traitement quand la température se situe entre 10°C et 25°C. Attention aux fortes chaleurs : les produits de traitement risquent de s’évaporer plus rapidement et d’être moins performants. Par temps froid, le traitement est beaucoup moins efficace et son action est considérablement ralentie.

Comment prévenir l’accumulation de saleté sur votre toiture ?

Après la rénovation de toiture, il est conseillé d’appliquer un hydrofuge pour préserver l’aspect propre. Un hydrofuge assure une protection contre l’humidité et empêche l’eau de s’infiltrer. Cela limite les désagréments provoqués par l’humidité : accumulation de mousse, algues…

Quelques conseils pour une imperméabilisation efficace :

  • Avant d’appliquer une protection hydrofuge, assurez-vous que la toiture soit complètement sèche.
  • Optez pour des produits hydrofuge en phase aqueuse de type ImperGuard Ultra en stock sur notre site au prix de 63,60€ le bidon de 5 litres.
  • Appliquez uniformément sur toute la surface à l’aide d’un pulvérisateur basse pression.
  • Laissez sécher pendant au moins 24h.

Après avoir soigneusement nettoyé et imperméabilisé votre toiture, vous pourrez aborder l’hiver en toute tranquillité.