Qu’est-ce que l’acier corten ?

0
433

Robuste et original, l’acier corten est un matériau tout à fait naturel. Il sert de plus en plus en architecture et en décoration. C’est un acier apprécié pour son aspect brut et pour les multiples possibilités qu’il offre. Comme l’inox, il est durable et peut servir à diverses fins : fabrication de supports, décoration intérieure, aménagement de l’espace public, etc. Dans cet article, on vous dit tout ce qu’il faut savoir à propos de cet acier spécial.       

Acier corten : Présentation

L’acier corten est un type d’alliage à corrosion superficielle provoquée. Il est aussi appelé acier auto-protecteur ou acier patinable. L’on s’en sert aujourd’hui pour aménager l’espace urbain, décorer les logements, construire des structures, concevoir des meubles et faire de l’art. Sur https://www.idfer.fr/, vous trouverez quelques modèles de meubles conçus avec ce type d’acier. C’est un matériau unique en son genre qui séduit grâce à son design fruste et ses caractéristiques techniques.

Le nom « COR-TEN » provient des deux caractéristiques phares de l’acier : CORrosion resistance et TENsile strength ; respectivement « résistance à la corrosion » et « résistance à la traction ».   

L’acier corten est reconnaissable par sa coloration rouille (brune-orangée). Cette teinte est une couche d’oxydation protectrice qui apparaît au bout de quelques mois (six en principe) en fonction de l’exposition du corten au soleil, à la pluie, au vent et autres facteurs météorologiques. Dès qu’elle atteint la maturation, la couche d’oxyde est appelée « patine ». Le corten est donc un acier vivant qui se modifie sous l’effet des conditions atmosphériques.

Maintenant que vous savez ce qu’est l’acier corten, découvrons ensemble son procédé de fabrication, ses avantages, ses usages et son entretenir.        

Comment fait-on de l’acier corten ?   

Pour comprendre la production de l’acier corten, il convient d’élucider sa composition et la formation de la patine.

La composition de l’acier corten

L’acier auto-protecteur est un acier (Fe) qui a subi l’ajout d’un ensemble d’alliage : Cuivre (Cu), Phosphore (P), Chrome (Cr) et Nickel Molybdène (Ni Mo). Ces différents métaux associés à l’acier accroissent sa résistance à la corrosion atmosphérique grâce à la production d’une couche d’oxyde sur la surface. Appelée patine, cette couche auto protectrice est très peu perméable à l’oxygène. Ce qui protège l’acier (Fe) de la corrosion naturelle.

En fonction de l’exposition aux intempéries et de l’alternance des saisons, il faut compter 1 à 3 ans pour que la couche d’oxyde atteigne la maturation. Cette maturation est atteinte lorsque l’acier ne laisse plus de trace de salissure en présence d’eau ou au toucher.

La corrosion de l’acier corten

L’acier corten est donc un matériau qui va évoluer au fil du temps. À la base, c’est un acier ordinaire très peu rouillé. Mais au bout de quelques mois, sa composition va provoquer un phénomène d’oxydation avec comme finalité la formation d’une patine. Cette dernière assurera une grande résistance et une meilleure durabilité de l’acier. La formation de cette patine auto-protectrice est le fruit d’un long processus.

Il faut savoir que chez les aciers classiques, la rouille apparaît à la surface de la plaque sous l’influence de l’air et de l’humidité (oxydation). Cette rouille formée devient poreuse et se défait de la plaque métallique en se séchant, et laissant ainsi place à un renouvellement du cycle d’oxydation qui fragilise l’acier.       

L’acier corten subit le même phénomène, à la seule différence que celui-ci ne se renouvelle pas. L’association des métaux cités plus haut (Phosphore, Chrome, Cuivre…) favorise la production d’une rouille très stable et adhérente (la patine). La variation des saisons sèches et humides conduira donc à une corrosion sur la surface du corten jusqu’à produire cette patine résistante et protectrice. Arrivée à maturation (en 3 ans maximum), elle ne se détache plus (comme c’est le cas sur les métaux classiques), rendant l’acier peu perméable.               

Pour accélérer la production, il n’est pas rare que certains industriels catalysent l’oxydation en utilisant un accélérateur de rouille. Ce dernier permet une rouille totale de la surface en à peine une heure.

Quelques usages du corten

Le corten est très utilisé dans le cadre de l’aménagement urbain, de la décoration des logements, l’art, etc. Mais pas que ! Voici d’autres usages du corten :

  • Dans le secteur ferroviaire: le corten est utilisé dans la construction des caisses de certaines locomotives. Dans ce cas, l’acier est faiblement allié ;
  • Dans le domaine maritime: l’acier corten est utilisé dans le secteur maritime pour la fabrication des conteneurs. Difficile cependant de le remarquer, car la plupart des conteneurs sont peints ;
  • Dans les infrastructures routières: la plupart des glissières de sécurité sont en acier corten ;
  • Dans l’architecture: l’US Steel Tower aux USA, le Palais des Victoires à Cannes, le siège de 3 M en France, pour ne citer que ceux-là, intègrent tous de l’acier corten dans une partie de leur structure ;
  • Dans l’aménagement urbain: dans les rues, dans les parcs, dans les espaces verts, etc., les mobiliers urbains sont de plus en plus fabriqués en acier corten.
  • Dans l’art: l’« Annelo » à Munich, l’« Anneau » à Louvain-la-Neuve, « La Liberté » à Fontenay-sous-Bois sont des exemples d’œuvres en acier corten.                 

Les atouts de l’acier corten  

Si l’acier corten est aussi apprécié de nos jours, c’est bien en raison des nombreux avantages qu’il procure. En effet, l’acier corten offre de multiples possibilités : on peut en faire divers usages. Il peut servir aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur (meubles, paysage…). C’est aussi un acier écologique, car il est possible de le recycler dans son entièreté.

Inutile de vous rappeler à quel point il est solide et durable. La corrosion n’ayant aucun n’effet néfaste sur le corten, il vit 10 fois plus longtemps que l’acier normal. C’est un alliage qui ne nécessite aucun traitement supplémentaire. En gros, vous n’aurez plus besoin de le peindre.

En outre, le corten est un acier adapté à tous les espaces verts et à tous les types de jardins (classiques ou modernes). Pour finir, son rapport qualité-prix est excellent.              

Comment entretenir l’acier corten ?

L’acier corten ne nécessite aucun entretien particulier. D’ailleurs, il est recommandé de ne rien faire pour l’entretenir. L’exposition aux conditions climatiques (vent, soleil, humidité…) lui donne ses caractéristiques solides et protectrices au fil du temps. C’est un acier qui s’auto-protège. Toutefois, vous pouvez essuyer les particules de poussières et autres taches extérieures à l’aide d’un chiffon humide.